grège


grège

grège [ grɛʒ ] adj.
• 1576; it. (seta) greggia « (soie) brute »
1Soie grège, telle qu'on l'obtient après simple dévidage du cocon. ⇒ brut; écru. Par ext. Fil grège.
2De la couleur beige gris de la soie grège. « tendres couleurs grèges des écorchures de dunes » (Gracq).

grège adjectif et nom féminin (italien greggio, qui est à l'état naturel) Se dit de la soie telle qu'on l'a tirée du cocon, et aussi des fils que l'on fait avec cette soie. ● grège adjectif et nom masculin Qui tient du gris et du beige.

grège
adj. et n. f. Soie grège, brute, telle qu'elle sort du cocon.
n. f. Des grèges.
|| Par ext. De la couleur de cette soie (beige clair).

⇒GRÈGE, adj.
A. — Soie grège. Soie brute obtenue par le simple dévidage du cocon. Sur un fond de soie grège écrue est représentée une pivoine arborescente au-dessus d'un rocher en lapis (E. DE GONCOURT, Mais. artiste, t. 1, 1881, p. 9). Ce jour-là le Medhi montait un cheval roux et portait un vêtement de soie grège noirâtre et un turban de même étoffe et de même couleur (THARAUD, Mille et un jours Islam II, 1938, p. 47).
Fils grèges. Fils faits avec cette soie brute (DG).
B. — P. anal. Qui a la couleur écrue (à la fois grise et beige) de la soie grège. Une étoffe grège. Une grosse guipure de ton grège double, en effet, un manteau de vison (Figaro, 22 nov. 1951, p. 11, col. 1). Les pieds dans des sandales, mais couverts de chaussettes en grosse laine grège (CAMUS, Exil et roy., 1957, p. 1611).
Prononc. et Orth. : []. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1576 (M. BRÉSARD, Les foires de Lyon aux 15e et 16e s., p. 191 d'apr. M. Höfler ds Cah. Lexicol. t. 1, p. 93 : les soyes grèges non encore teinctes ny manufacturées). Empr. à l'ital. greggio « qui est à l'état naturel, qui n'a été l'objet d'aucun travail » (dep. XVe s. d'apr. DEI, dans le Nord), d'orig. incertaine, peut-être issu d'un lat. vulg. gregius « propre au troupeau » (c'est-à-dire « à l'état naturel » comme la laine non encore lavée), dér. du lat. grex, gregis « troupeau » (cf. gr. « qui appartient au troupeau », d'où « commun, vulgaire » en parlant de personnes ou de choses, v. BAILLY; hyp. de DEI et DEVOTO; cf. ROHLFS § 279). Bbg. HOPE 1971, pp. 288-289. - KOHLM. 1901, p. 47.

grège [gʀɛʒ] adj.
ÉTYM. 1576; ital. (seta) greggia « (soie) brute », du lat. grex, gregis « troupeau » (→ Grégaire) par un adj. signifiant « brut, comme la laine non lavée ».
1 Se dit de la soie telle qu'on l'obtient après simple dévidage du cocon. || Soie grège.Par ext. || Fil grège.N. f. || Des grèges de Florence, de Syrie.
2 Qui a la couleur (beige gris) de la soie grège. || Rideaux de coton grège.
tableau Désignations de couleurs.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Grege — Grege, Gregge Greg ge, v. t. [OE. gregier to burden.] To make heavy; to increase. [Obs.] Wyclif …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Grège — 〈 [grɛ:ʒ] f.; Gen.: ; Pl.: unz.; Textilw.〉 Rohseidenfaden [Etym.: <frz. soi grège »rohe, ungezwirnte Seide«, <ital. greggio »roh, unbearbeitet«] …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • Grège — [grɛ:ʒ] die; <aus fr. (soie) grège »ungezwirnt(e Seide)« zu it. greggio »roh«, weitere Herkunft ungeklärt> Rohseide[nfaden] aus 3 8 Kokonfäden, die nur durch den Seidenleim zusammengehalten werden …   Das große Fremdwörterbuch

  • Grège — (franz., spr. grǟsch , Greze, Grezseide), von Kokons abgehaspelte Rohseide, s. Seide …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Grège — (frz., spr. grähsch ), s.v.w. Rohseide …   Kleines Konversations-Lexikon

  • grege — (del lat. «grex, gregis», rebaño; ant.) f. Grey …   Enciclopedia Universal

  • grege — s. f. Grei …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Grège — [grɛ:ʃ ], die; <französisch> (Naturseidenfaden) …   Die deutsche Rechtschreibung

  • Grège — Grè|ge 〈[ grɛ:ʒ] f. 19; unz.; Textilw.〉 Rohseidenfaden [<frz. soie grège „rohe, ungezwirnte Seide“ <ital. greggio „roh, unbearbeitet“] * * * Grège   [grɛːʒ; französisch (soie) grège »ungezwirnte (Seide)«] die, , gehaspeltes Seidengarn in… …   Universal-Lexikon

  • grège — noun or greige ˈgrāzh ( s) Etymology: French grège, adjective, raw (used of silk), from Italian greggio 1. : raw silk 2 …   Useful english dictionary